Suppléments de mélatonine pendant la grossesse : Sont-ils sûrs ?

Vous vous retournez la nuit maintenant que votre ventre grossit ? Vous cherchez de nouvelles façons de dormir ?

Les troubles du sommeil sont un problème courant chez les futures mères. Votre ventre en pleine croissance peut être source d’inconfort. Vous pouvez également souffrir d’insomnie en raison de l’excitation et de l’anxiété qu’engendre l’arrivée d’un bébé, surtout s’il s’agit de votre premier !

C’est là que les suppléments de mélatonine peuvent intervenir. Il s’agit d’un produit populaire qui aide au sommeil souvent choisi parce qu’il s’agit d’une hormone produite naturellement par notre corps. Mais est-il sûr de prendre de la mélatonine pendant la grossesse ?


Qu’est-ce que la mélatonine ?

mélatonine

La mélatonine est une hormone naturelle fabriquée dans la glande pinéale, une petite glande de la taille d’un pois située dans le cerveau. C’est l’hormone qui nous indique quand dormir et quand nous réveiller. Sous forme de supplément, elle se présente sous forme de pilules, de liquides et de produits à mâcher.

Bien que notre corps la produise naturellement, il n’est pas certain que la prise de suppléments de mélatonine soit sûre ou non pendant la grossesse.

Une étude a montré que les compléments de mélatonine provoquaient une faible prise de poids chez la mère, un faible poids du bébé et une augmentation de la mortalité infantile lorsqu’il est administré à des rats pendant la grossesse. Mais une autre étude a montré que la prise de mélatonine pendant la grossesse peut réduire le risque de pré-éclampsie et de retard de croissance intra-utérin (RCIU).

La mélatonine n’est pas considérée comme un médicament ou une hormone et n’est donc pas réglementée. La quantité de mélatonine en vente libre est 20 fois supérieure à la forme naturelle produite par notre corps, ce qui explique que ce supplément soit plus nocif que bénéfique.

La mélatonine a-t-elle des effets secondaires ?

La prise de suppléments de mélatonine peut entraîner les effets secondaires suivants :

  • Rythme cardiaque anormal
  • Crampes abdominales
  • Accélération du rythme cardiaque
  • Agressivité
  • Agitation
  • Mauvais rêves
  • Changements dans votre appétit
  • Douleurs thoraciques
  • Délires
  • Diarrhée
  • Etourdissements
  • Fatigue
  • Glaucome
  • Démangeaisons
  • Perte de mémoire
  • Changements d’humeur
  • Nausées ou vomissements
  • Eruption Cutanée

Votre médecin peut vérifier vos niveaux d’hormones si vous prenez de la mélatonine. Cela peut déterminer si les symptômes que vous ressentez sont dus à la mélatonine ou à la grossesse elle-même.

Vous devez éviter de prendre de la mélatonine si vous présentez l’une des conditions suivantes :

  • Troubles de la coagulation : Si vous souffrez d’un trouble de la coagulation, comme la maladie de Von Willebrand ou l’hémophilie, la mélatonine peut provoquer des saignements plus importants.
  • L’épilepsie : Chez les patients épileptiques, la mélatonine est connue pour augmenter le risque de crise.
  • Dépression : La mélatonine peut s’opposer aux antidépresseurs et aux stimulants, aggravant ainsi la dépression.
  • Si vous êtes un receveur de greffe : La mélatonine peut contribuer à renforcer votre système immunitaire, et éventuellement interférer avec les immunosuppresseurs administrés aux patients transplantés.
  • Le diabète : Il a été démontré que la mélatonine augmente le taux de sucre dans le sang.
  • L’hypertension artérielle : Évitez d’utiliser la mélatonine car elle risque d’augmenter la pression artérielle.

Il est important de parler à votre médecin avant de prendre de la mélatonine, surtout pendant la grossesse.

L’un des dangers de la mélatonine qui a tendance à être négligé est qu’elle peut facilement interagir avec d’autres médicaments tels que les anticoagulants et les médicaments contre le diabète, ce qui peut entraîner des dommages graves.

Alternatives à la mélatonine

alternatives à la mélatonine

Il existe un certain nombre d’alternatives naturelles à la mélatonine qui peuvent vous aider à mieux dormir.

1. Obtenir un massage

massage pendant grossesse

Le massage est depuis longtemps considéré comme une forme de médecine alternative qui peut aider à soulager les douleurs de la grossesse.

Lorsque vous recherchez une masseuse professionnelle, il est important de chercher une personne expérimentée dans le domaine du massage prénatal. Il connaîtra les zones à traiter et les endroits à éviter. Vous pouvez aussi demander à votre partenaire de vous masser les pieds ou le dos à la fin de la journée pour vous détendre. Veillez à ne pas utiliser régulièrement certaines huiles essentielles telles que la cannelle, le basilic et la sauge, qui peuvent être nocives pendant la grossesse.

2. Boire de la camomille

NutraRelax - Thé à la camomille | Thé calmant | Thé contre l'anxiété - 20 Sachets de thé enveloppés - par NutraTea - Tisane
  • FAVORISE LA RÉDUCTION DU STRESS - Un mélange de thés relaxants pour vous aider à vous détendre et à soulager le stress et l'anxiété.

Le thé à la camomille est utilisé depuis l’époque de l’Égypte ancienne pour ses bienfaits pour la santé. Elle peut aider à dormir et à se détendre, possède des propriétés antioxydantes et contient également des anti-inflammatoires.

Bien que l’infusion de camomille soit généralement sans danger pour la plupart des femmes enceintes, il est important d’en parler à votre médecin avant de l’utiliser. Les anti-inflammatoires qu’elle contient peuvent réagir négativement avec certaines conditions et certains médicaments.

Nous vous recommandons une marque biologique à siroter dans le cadre de votre rituel du soir.

3. Commencez une routine du coucher

melatonine grossesse

Tout comme les bébés bénéficient d’une solide routine nocturne dès leur naissance, une routine au coucher peut vous permettre de vous reposer plus paisiblement. Des experts affirment qu’une routine solide à l’heure du coucher est vitale pour les enfants et les adultes afin d’obtenir une bonne nuit de sommeil.

Une routine peut être aussi simple que de se laver le visage, se brosser les dents et se coucher à la même heure chaque soir. Vous pouvez également ajouter d’autres éléments en fonction de vos préférences.

Votre routine peut inclure :

  • Prendre un bain chaud.
  • Hydratation avec une lotion apaisante, notamment à la lavande.
  • Écouter de la musique relaxante.
  • Porter un masque pour les yeux ou des bouchons d’oreille pour bloquer les bruits indésirables.

Le fait de faire la même chose, dans le même ordre, chaque soir, régule votre horloge interne. Cela permettra à votre corps de savoir quand il est temps de commencer à se préparer à aller au lit. Au final, cela vous aidera à vous endormir plus rapidement et à mieux dormir.

Si vous ne parvenez pas à vous endormir, essayez de vous lever et de faire d’autres activités jusqu’à ce que vous vous sentiez suffisamment fatiguée pour retourner au lit et vous endormir.

4. Coupez le temps d’écran

mélatonine pendant la grossesse

Regarder la télévision juste avant de se coucher – ou pire, s’endormir devant la télévision – peut poser des problèmes lorsqu’il s’agit de passer une bonne nuit de sommeil. La lumière bleue de l’écran de télévision peut perturber le cycle naturel de sommeil de votre corps.

Pour cette raison, il est recommandé d’éteindre tous les écrans et appareils environ 30 minutes avant l’heure du sommeil.

Essayez une activité relaxante comme la lecture d’un livre ou d’un magazine au lit. Cela aidera votre cerveau à se calmer pour se préparer à un sommeil profond.

5. Gardez votre espace de sommeil serein

melatonine pendant la grossesse

Ma mère avait toujours l’habitude de me dire « une maison propre est une maison heureuse« . Alors que je détestais entendre cela à 10 ans, en tant qu’adulte, cela s’est avéré être l’un des meilleurs conseils qu’elle m’ait donné.

Avoir une pièce propre rend les gens moins stressés et plus heureux.

Une étude a même montré que les personnes qui font leur lit chaque matin ont 19 % de chances de plus de bien dormir.

  • Gardez votre chambre sombre : Investissez dans des rideaux occultants pour bloquer la lumière ambiante.
  • Appréciez le son du silence : Utilisez une machine à bruit blanc pour noyer les distractions.
  • Rendez votre lit béat : Essayez de nouveaux draps ou pyjamas doux pour plus de confort.

6. Évitez la caféine

melatonine grossesse

Nous savons tous que la caféine peut avoir un effet radical sur notre capacité à nous endormir. Ce que l’on sait moins, c’est que ses effets peuvent durer des heures. Même si c’est un excellent stimulant matinal, siroter un café ou un soda en fin d’après-midi peut vous tenir éveillé au milieu de la nuit.

Essayez le déca ou les tisanes comme une alternative délicieuse. Mais attention aussi, le décaféiné n’est pas à 100 % sans caféine, il est juste beaucoup moins riche en caféine !

Choisissez judicieusement aussi vos friandises. Vous serez peut-être surpris d’apprendre que le chocolat noir contient également une quantité importante de caféine.

7. Exercice

melatonine pendant la grossesse

L’exercice a de nombreux avantages, et l’un d’eux est de vous aider à mieux dormir. Il peut aider à soulager les symptômes de la dépression et de l’anxiété qui empêchent souvent les gens de dormir.

De plus, lorsque vous faites de l’exercice, votre température corporelle augmente. C’est une bonne chose, car la baisse de température après l’exercice peut favoriser la somnolence.

Une étude a montré que les personnes qui faisaient de l’exercice régulièrement pendant 4 à 24 semaines ont déclaré pouvoir s’endormir plus rapidement, avoir un repos de meilleure qualité et pouvoir dormir plus longtemps qu’avant de commencer à faire de l’exercice.

Quelques exercices qui sont excellents pour les femmes enceintes :

  • La natation.
  • Yoga.
  • Cyclisme en salle.
  • Marche.

De nombreux autres exercices peuvent également être pratiqués avec quelques modifications. Recherchez des cours de fitness prénatal dans votre région et bougez !

Quelques patientes souffrent également du syndrome des jambes sans repos ou de crampes dans les jambes, surtout pendant la nuit. Cela peut être dû à un manque de certains suppléments tels que le magnésium et le calcium. Parlez-en à votre médecin si ces crampes vous empêchent de passer une bonne nuit de sommeil.

Réduire les siestes faites dans la journée, bien que ce soit une tâche difficile pendant la grossesse, est également utile.


Quand tout est dit et fait

melatonine grossesse

Entre les changements physiques et les turbulences émotionnelles de la grossesse, nous savons qu’il peut être difficile de trouver le sommeil. Il peut être tentant de suivre le conseil d’un ami, d’un membre de la famille ou d’un collègue de travail et de prendre de la mélatonine.

Il est important de se rappeler que la mélatonine, comme beaucoup d’autres produits, comporte ses propres risques et effets secondaires. Il existe des alternatives, comme les massages et l’exercice, à essayer en premier lieu. Si vous avez encore des difficultés, parlez-en à votre médecin.

Dernière mise à jour le 2022-08-07 / Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

Laisser un commentaire